blog

Quartiers Intimes

 

Sans titre

 

 

 

 

Destin d'une orange oubliée sur une colline de sel

capsule vitrifiée dans un confinement stérile

Pulpe tournoyante dans un rêve fertile

Zest de ton à croche molle et imberbe

 

Clown Alpestre apôtre de l'agrume

Averti du destin impossible de son fruit

Emboite le pas du blanc-mont en clochetant

D'une main ferme, relative, anonyme, avide

 

L'arrogante mère qui crie sa démesure

Elle, blanche, se sentant un ton en dessous

Ordonna au clown de renier l'orange

Jamais, jamais, ô grand jamais

 

La façade enfin écartée sans complexe

Il peut, désormais, entrevoir le ciel silencieux

Et dessous sa belle ronde dulcinée

Soulagée de l'arrivée de son clown chéri

 

Il pela l'orange d'un amour léger

Et dégusta ses quartiers intimes

Sur un rythme de jazz adouci

Sourire de lèvres assouvies

 

Joseph Bernard

 

 


 

 

 

Les Merguez de merde d'Intermarché !

 

Herault un plat a l eau de vie explose sur un barbecue et fait cinq blesses dont trois graves

 

Bon,  vous me direz que la merguez, ce n'est pas très Végan sauf peut-être celle vendue par l' intermarché rouennais situé au clos st Marc dans la partie Est de la ville du pays Cauchois( Oups....je sens que je vais rouvrir une polémique...) : Un produit où il y a de tout excéptée de la  viande !

A la gueule de la Merguez, déjà, on pourrait se dire " abstenons-nous"! Mais voilà, votre Boucher habituel est en congès et vous êtes en manque de Merguez...votre coprs vous en réclame !  Ca y est vous craquez !  Et puis au final, au diable l'apparence, faisons fi de cette couleur étrange !"" J'achète";

Putride, dégueu, à cracher dans le bidet. La Merguez de l'intermarché est à chier !

L' enseigne qui se réclame d'un lien exceptionnel avec les producteurs de terroir doit vivre sur une autre planète en matière de qualité pour la Merguez que l'on pourrait rebaptiser Merd'guez....pas la peine d'en rajouter !

Bref, si l'envie vous venait de vouloir acheter une Merguez à l'intermaché de Rouen St Marc, par pitié pour vos enfants....Abstenez-vous. Il n'y a rien de comestible dans cet aliment proposé par uneenseigne qui n'a honte de rien ...

Peter Karansky

 

 

Canarder de mille façons

Joseph bernard 1

 

L'expression, quelle qu'elle soit, est la plus belle des libertés. Héritage générationnel parfois titillé, souvent encadré par les pouvoirs. D'où qu'ils viennent, ils se démènent pour malmener cette liberté lorsque l'on n'écrit pas dans leurs sens et que les mots raisonnent en eux tel un poil à gratter.

Liberté d'écrire, de poétiser, de romancer, d'invectiver, de jouer, de chanter, de rire de pleurer sur des textes, des musiques, des photos, des peintures.....

Canardons donc ce site de toutes nos expressions et soyons légion dans l'excentricité, la créativité et la provocation. Déranger et oser par et avec les mots, c'est ne pas craindre le glaive du pouvoir et lui rappeler que des sentinelles s'activent pour soutenir une expression libre pour tous.

Frédéric Quillet