Des élus puits de science, luminaires célestes

  • Par klashinfo
  • Le 21/11/2017
  • Commentaires (0)

Sans titre 19

photo qui date !

 

Mais qu'est-ce qui faisait sourire aussi ardemment Von-Von lundi soir au conseil municipal ? Yvon Robert, le Maire de Rouen, rappelons-le, brillait dans la décontraction totale. Etait-ce la présence d'étudiants en science politique de Rouen ? Iceux ont dû se marrer ou rester coi quant-à la prestation scénique de nos représentants municipaux. Droite et gauche ont flamboyés dans la caricature granguignolesque parsemée d'indélicatesses toujours issue de la même tendance, celle de l'extrème droite officielle et de la "camoufflée" !

Si certains voyaient chez les élus de la ville de Rouen des exemples de respectabilité pour aller jusquà proposer à des étudiants de les écouter, ils doivent mordre leur chapeau ce matin. Entre un Patrick Chabert qui s'embrouille dans ses analyses jusqu' à devenir inaudible, un Robert Picard rapporteur d'une motion qualifie de "tordue" par Stéphane Matot qui connait bien le principe du cynisme politique, il y avait de quoi rire jaune.

On donne une note ?

Honneur aux gagnants: Bérégovoy et Labbé sauveurs de l'assistance

Jean-Michel Bérégovoy a retrouvé hier soir de sa superbe. L'homme aux multiples positionnements avait la niaque. Posé, enflammé parfois mais toujours flanqué dans la rhétorique. Peut-être brigue-t-il un poste d'enseignant dans la classe de science po ? Pour le fait, tout de même, il devra d'ici là, éviter les discours fleuves et la répétition excessive des " Je le dis" ainsi que de ses fameuses parenthèses qui s'ouvrent et qui perdurent à un point tel qu'on a oublié le sujet de son intervention. Excépté ce détail, il fut meilleur que lors de la dernière séance. C'est dire !

Le classement des élus du pire au meilleur

1/ Pennelle et Sprimont : l'un copie l'autre, on ne sait plus vraiment lequel : 3/20 Toujours la même diatribe. Les associations clientelistes, les étrangers sont dangereux, tout est Islamiste, même ta mêre !

2/ Chabert : Incompréhensible, on s'en demande même s'il est vraiment avocat ! Il ira même jusqu'à bafouiller pendant 30 secondes créant parmi l'assistance des instants de railleries discrètes. 4/20

3/ Martot : On peut avoir dans la même famille un bon comédien et un pietre intervenant politique. Stéphane Martot reste et restera une énigme politique. Le porte-fligue du co-président de Décidons Rouen s'amusera a arranguer Robert Picard (centristo-sprimoniste) en l'affublant de scrofuleux et justes qualificatifs mais qui n'avaient pas leur place dans l'assistance et surtout devant des jeunes étudiants estomaqués !  5/20

4/ Picard: L'homme " lustrueusement" épathique hier ! Une motion d'urgence fleuve longue, inutile et surtout qui nous a fait perdre du temps. Von -Von pouvait sourire. Le Budget sera traité après le depart des 3/4 de l'assistance grace à Picard ! 5.5/ 20

5/ Bérégovoy : 10/20

6/ Manuel Labbé 13/20 : " Ecoutez Labbé " dira-t-il à Devaux le clérical de service que nous ne noterons pas car inutile dans le débat. Manuel Labbé a été très ironique vis à vis de la droite et de leur argumentaire. Seule son insistance à évoquer " le travail exemplaire des différentes composantes de la majorité municipale" me laisse penser que là, il n'était pas du tout sincère.

Pour le contenu, nous l'évoquerons après. je dois encore comprendre ce qui s'est dit hier et en plus, je n'ai pas que ça à foutre non-plus ! 

Félix le chat

 

 

politique rouen beregovoy europe ecologie les verts parti socialiste conseil municipal martot Picard Bourguignon conservateur

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau