LR

Ras le cul de cette haine gratuite à Rouen !

 

Thriller a rouen

Sors de ton trou VON-VON, La haine n'a pas lieue d'être au C.M de Rouen

 

 

Lettre ouverte à VON-VON Robert notre Maire bien-aimé,

VON-VON

Voilà un moment que ceux qui assistent aux séances du conseil municipal de ta ville doivent subir les attentats politiques de semeurs de troubles extrémistes. Les langues fourchues de Guillaume Pennelle (Front National)  et de Pierre-Antoine Sprimont (LA droite forte) se sont encore permises de sévir !

Lundi 20 Novembre, nous eûmes encore le droit à la diatribe mensongère de ces deux clones de la haine de l'étranger. Et comme à chaque fois, Von-Von, tu ne fais jamais de rappel à l'ordre. T'attends quoi nom d'une pipe ?

Petit rappel : Le premier magistrat de la commune, c'est "yourself" man ! Et lorsqu'on est fier d'accueillir des étudiants de science-po dans un  conseil municipal, on se doit de rappeler à l'ordre ces dérives inadmissibles  et crétines !

Dès qu'ils le peuvent et à tour de rôle, les deux énergumènes se délectent dans le prismes de la haine et du mensonge, détruisant tour à tour la réputation des associations des hauts de Rouen, diabolisant les musulmans et traitant les élus de la république de collaborateurs de l'Islamisme et du salafisme !

Mister Robert, il est temps que ça s'arrête. Et puisque, apparemment, tu n'en as pas conscience, Je proposerai aux organisations qui le souhaitent ainsi qu'aux particuliers de nous rejoindre pour porter plainte officielement afin de leur rappeler qui fait la loi dans ce pays et qu'un conseil municipal n'est pas une tribune politique pour leurs mensonges.

La banalisation de discours de haine n'est jamais une bonne chose. le silence, n'est vraiment pas le meilleur des mépris pour ces " soupières" de la république.

 

Bien à toi citoyen VON-VON

Frédéric Quillet