Rachtermik, le glandu sauvage par Yvan Skivol

 

Le ouakari est un singe d amerique reconnaissable a sa tete chauve et toute rouge 76227 w620

 

Voici pour " klash" l'aventure " A suivre" du détective plus con qu'henry IV et plus sournois qu'un imposteur des impôts. Saura-t-il vous enduire de bonomie crapulaire ? Qui sait ! Toujours est-il que la lecture de ses aventures ne risque pas d'embraser les fôrets Corse...C'est déjà une bonne chose....

C'est toujours lorsqu'il est privé de déssert que Rachtermik joue au glandu de service. Toujours flanqué prés de la porte de biltroukette, il mate d'un oeil sournois la cavité urbaine qui sert de crâne à houmlaout descendant direct de Lamartine le fameux père des trois mousquetaires.

A une époque Le glandu du Minessota, annonçait à qui voulait bien préter son oreille de yankie mal baisé que Lamartine n'avait jamais écrit le roman dans lequel D'artagnan avait arrangé Constancedit "la frigide" sur une brouette de chantier de la cathédrale de Reims pourtant déjà construite à l'époque à Rouen.

Bref, rien d'étonnant que les faits historiques ne soient pas si véridiques que cela. Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire, c'est bien connu.

Rachtermik n'avait pas de prénom. C'était juste s'il avait une conscience...alors un prénom. Il était gros si on le regardait du côté de son profil droit, et maigre du gauche. Ce n'était pas la seule anomalie de l'américain d'origine scraoutienne, une contrée des horreurs boréales !

Avec son profil droit, il jouait  au golf Turc. Avec le gauche, il s'exerçait à la  pratique du sumo. Personne ne sut ce qu'il fit avec son "profil de face". Il fit, également son "departure-out" avec le dos. En d'autres termes, Rachtermik était délicat. Il était le seul à posseder 4 profils...on le surnommait "Carambole".

Le spécialiste des personnalités multiples, Jacques Double-Borgne de la Loutre en Rozière, psychiatre aromatique de la culture antinomique-abconte,doutait du  déséquilibre psycho-sociologique de Rachtermik. D'ailleurs il s'en fit un bon pote. Fan de chocolat à la praline de constantine ,Jacques Double-Borgne de la Loutre en Rozière sauta à bord de son infame véhicule rose pour aller au devant de tous les problèmes de son patient. C'est d'ailleurs, ce que devraient faire les bons psychiatre.

A la méthode Freudienne, il lui préféra celle de Paulo Conté. Tout soigner par la musique Italienne. Sa célibrité dépassait le chenil de la belle-soeur de Rachtermik. Ce dernier n'avait d'ailleurs pas de belle-soeur et pas que ses problèmes psychiatriques à régler. Il y avait également la note du teinturier ! Elle se montrait souvent salée ayant sa facheuse manie de vomir à chaque fin de phrases !

Depuis que Rachtermik avait décidé de devenir détective privé, tout avait changé dans sa vie. Tout! Jusqu'au nom de l'auteur des trois mousquetaires  !

Il avait beaucoup de difficulté à se faire à cette nouvelle vie. Ses amis aussi. Rachtermik n'en n'avait pas depuis longtemps. Mais lorsqu'ils surent qu'il était devenu flic privé, ce fut pire. Comment est-ce possible direz-vous ? C'est là ou la magie de l'écriture intervient ! 

Bref amis ou pas, Rachtermik avait une capsule de cianure à portée de main. " On ne sait jamais" aimait-il dire. Allez savoir !

L'aventure du détective le plus con de France pouvait commencer...

Yvan Skivol

Espace Publicitaire

à vendre

depuis100 ans !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau